THE CANADIAN PRESS

SHAWINIGAN, Qc — Le premier ministre Philippe Couillard a défendu sa décision d’avoir désigné Julie Boulet pour représenter une nouvelle circonscription de la Mauricie, aux dépens du député Pierre Giguère, disant avoir usé de cette «prérogative dans son parti» dans le but de ne pas créer de la division à quelques mois des élections.

La ministre du Tourisme, Julie Boulet, représentera le Parti libéral du Québec aux prochaines élections dans une nouvelle circonscription de la Mauricie. La Commission de la représentation électorale (CRÉ) avait choisi l’an dernier de fusionner les circonscriptions de Laviolette et de Saint-Maurice, qui sont représentées respectivement par Mme Boulet et M. Giguère.

Cela a en quelque sorte forcé le PLQ à éliminer un candidat. Lundi, en mêlée de presse à Shawinigan, M. Couillard a réitéré que tant Mme Boulet que M. Giguère étaient d’«excellents députés».

Questionné à savoir pourquoi il n’avait pas laissé les militants décider entre les deux députés, M. Couillard a eu cette réponse: «On ne veut pas non plus déchirer nos communautés politiques, nos militants à quelques mois des élections. J’ai cette prérogative dans notre parti et je l’ai appliquée.»

M. Couillard a de nouveau déploré la décision de la CRÉ de fusionner les circonscriptions, disant y voir le travers de décisions fondées «uniquement sur le nombre de citoyens, en mettant à l’écart la qualité de la représentation».

Expliquant son choix de Mme Boulet pour représenter la circonscription, le chef libéral a parlé d’une «personne de grande expérience qui, bien sûr, exerce une influence considérable dans la région».

«Mais cela n’enlève rien à M. Giguère», a-t-il ajouté, disant avoir confiance dans l’«attachement» du député à la formation libérale, lui qui avait témoigné de sa déception dans un communiqué diffusé vendredi, tout en s’engageant à rester député jusqu’à la fin de son mandat.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!