Eric Risberg

TORONTO — Uber affirme qu’un pirate du Canada est l’une des deux personnes impliquées dans le vol de renseignements reliés à 57 millions d’utilisateurs de l’entreprise de transport alternatif en 2016.

L’entreprise indique que l’associé de ce pirate en Floride était celui ayant effectivement obtenu les renseignements.

Les informations dérobées incluent noms, courriels et numéros de cellulaire.

Ces révélations figurent dans une déclaration du directeur de la sécurité de l’entreprise à un sous-comité aux États-Unis responsable de la protection des consommateurs et de la sécurité des données.

Les nouvelles sur la brèche dans la sécurité avaient mis Uber dans l’embarras, après que l’entreprise eut admis avoir versé 100 000 $ aux pirates pour qu’ils détruisent les renseignements volés.

Cela a entraîné le congédiement du responsable et du responsable adjoint de la sécurité, ainsi qu’une enquête formelle du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!