Collaboration spéciale Frédéric Dion à bord de son embarcation

Après dix difficiles journées de survie, sans nourriture et sans GPS, Frédéric Dion est finalement sorti du bois.

Le porte-parole de Scouts du Canada s’était donné comme défi de revenir à la civilisation avec un simple canoë gonflable et une trousse de survie. Deux semaines après avoir commencé à descendre la rivière Péribonka, il a abouti à un camp de bucheron au niveau du lac Onistagane.

Le plus dur aura été de résister aux assauts de mouches et de moustiques qui lui auront grandement nui dans ses activités de pêche et de chasse.

Durant ces dix jours, le jeune homme n’aura réussi à pêcher que quatre truites. Son alimentation se sera limitée à des bleuets, un peu de lichen, des fourmis et surtout des sachets de soupe trouvés dans un camp de chasse abandonné.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!