Métro

MONTRÉAL – Des milliers d’élèves québécois du primaire courront pour dénoncer la violence à la rentrée, à l’instar d’autres jeunes qui feront le même types de foulées un peu partout sur la planète.

De la Journée internationale de la paix, le 21 septembre, jusqu’à la Journée internationale de la non-violence, le 10 octobre, les écoles inscrites au Défi non violent organiseront des courses de un et deux kilomètres pour promouvoir la non-violence.

Le programme a été mis sur pied l’an dernier, et 12 000 élèves à travers le Québec y ont alors participé.

En collaboration avec l’organisation internationale Monde Sans Guerres et Sans Violence, le concept a également été implanté dans plusieurs pays à travers le monde. Plus de 5000 élèves provenant d’écoles de la France, de l’Argentine, de l’Irlande, de l’Équateur, du Mexique et des États-Unis y ont participé.

Dans la grande région de Montréal, ce sont plus de 3000 élèves qui ont couru pour la cause l’an dernier.

L’équipe du Défi Non violent a organisé un deuxième événement; une course aura lieu à Saint-Lazare, à l’ouest de Montréal, le 9 septembre. Les petits pourront courir un ou deux kilomètres et les plus grands, cinq ou dix kilomètres.

Les fonds recueillis par la course à Saint-Lazare permettront de soutenir le programme du Défi Non violent dans les écoles.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!