Ryan Remiorz Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — La Cour d’appel rejette la requête de la juge Eliana Marengo, qui voulait empêcher le Conseil de la magistrature du Québec d’enquêter sur son refus d’entendre la cause d’une femme qui portait un foulard islamique au tribunal.

Le Conseil de la magistrature a annoncé mardi qu’il procédera maintenant à son enquête sur le comportement de la juge Marengo.

La juge de la Cour du Québec avait refusé en 2015 d’entendre la cause impliquant Rania El-Alloul, parce que la dame ne voulait pas retirer son hidjab dans la salle d’audience.

Le Conseil de la magistrature du Québec avait ensuite reçu plusieurs plaintes, et il avait créé en juin 2016 un comité spécial pour enquêter sur 28 d’entre elles.

La juge Marengo avait alors demandé à la Cour supérieure d’ordonner au Conseil de la magistrature de renoncer à cette enquête, en plaidant l’indépendance des magistrats.

La Cour supérieure avait rejeté sa requête, et la Cour d’appel confirme maintenant ce jugement.

Esther Boivin, du Conseil de la magistrature, a indiqué mardi que le comité d’enquête déterminera maintenant une date pour l’audience.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!