RYAN REMIORZ Andrée Ruffo

MONTRÉAL – L’ancienne juge à la Chambre de la jeunesse de la Cour du Québec Andrée Ruffo déplore que les enfants soient les grands absents de la présente campagne électorale.

Soulignant qu’ils ne sont pas rentables politiquement parce qu’ils ne votent pas, elle voudrait qu’ils aient une voix dans cette campagne.

Elle s’insurge contre les partis politiques qui ne mentionnent les enfants que pour leur garantir des places en garderie.

Rien sur les enfants battus, ceux qui vivent dans la pauvreté ou qui ont des besoins particuliers, s’indigne-t-elle.

En entrevue à La Presse canadienne, Mme Ruffo a réclamé la mise sur pied d’une commission d’enquête sur le monopole de la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ).

Elle a demandé également qu’un poste de commissaire aux droits des enfants soit créé.

Mais avant tout, Mme Ruffo souhaite que le sort des jeunes Québécois devienne une priorité pour les politiciens.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!