TORONTO — De nouvelles données gouvernementales confirment une forte hausse des surdoses mortelles d’opioïdes en Ontario en 2017 comparativement à l’année précédente.

Selon les autorités ontariennes, 1053 personnes ont succombé aux opioïdes dans la province de janvier à octobre 2017, comparativement à 694 au cours de la même période en 2016.

Le bilan rapporte par ailleurs 7658 cas d’admission aux services d’urgence attribuables à des surdoses d’opioïdes, de janvier à octobre 2017. Au cours de la même période en 2016, 4453 visites aux urgences avaient été compilées.

Ces nouvelles données font surface au moment où le gouvernement ontarien annonce que les pharmacies de la province offriront gratuitement une nouvelle version de la naloxone, un antidote aux surdoses d’opioïdes.

La nouvelle version prend la forme d’un vaporisateur nasal et s’ajoute désormais, sans frais supplémentaires, aux trousses d’urgence qui incluent déjà une dose par injection.

Le gouvernement de l’Ontario a promis de consacrer 222 millions $ sur trois ans pour combattre la crise des opioïdes sur son territoire. L’argent doit servir, entre autres, à améliorer les services de prévention et à embaucher plus de ressources de première ligne.

Dans le cadre de sa stratégie de lutte contre les opioïdes, l’Ontario a approuvé l’ouverture de sept centres d’injection supervisés. Cinq établissements ont déjà ouvert leurs portes.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!