QUÉBEC — Le gouvernement Couillard veut mieux comprendre la jeunesse québécoise, connaître ses besoins et sa réalité, mieux cibler les programmes destinés à cette clientèle.

C’est dans cet esprit que Québec crée une chaire-réseau de recherche sur la jeunesse, un projet auquel le gouvernement réservera 4,6 millions $ au cours des six prochaines années.

L’annonce a été faite mercredi, en conférence de presse, par le premier ministre Philippe Couillard, entouré des ministres Hélène David, Dominique Anglade, Geoffrey Kelly et de la députée de Richmond, Karine Vallières, adjointe parlementaire sur les dossiers jeunesse.

Le concept de «chaire-réseau», qui serait unique en son genre au Canada, signifie que l’appel de propositions de projets de recherche financés par Québec sera ouvert à la communauté scientifique en général et non à une université en particulier.

On vise une mise en commun des expertises de chacun.

La chaire multidisciplinaire, qui comptera quatre titulaires, devrait être en action dès l’automne prochain.

Le projet de chaire ratisse très large, ayant l’ambition d’aborder éventuellement toutes les problématiques que vivent les jeunes de 15 à 29 ans.

La ministre de l’Enseignement supérieur, Hélène David, a fait valoir qu’il existait peu de recherches sur cette tranche d’âge, «un âge très vulnérable».

La chaire permettra de faire avancer la connaissance qu’on peut avoir des jeunes «et des sujets qui les intéressent», a dit pour sa part la ministre de l’Économie, Dominique Anglade.

Cette initiative découle de la stratégie d’action jeunesse 2016-2021 du gouvernement.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!