Archives/TC Media

ANTIGONISH, N.-É. — Des policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) en Nouvelle-Écosse n’ont pas eu à aller très loin pour arrêter un conducteur soupçonné d’avoir pris le volant en état d’ébriété: il est venu jusqu’à eux.

L’individu s’est rendu au poste du détachement de la GRC à Antigonish mardi dans l’espoir d’obtenir la libération de l’un de ses amis qui y était incarcéré.

Il s’est toutefois retrouvé lui-même derrière les barreaux après que les agents eurent constaté qu’il était «complètement saoul» et qu’il avait conduit pour se rendre au poste. Selon la GRC, l’individu faisait aussi l’objet d’une interdiction de consommer de l’alcool.

Michael Taylor Pinkham, un résidant de Roachville âgé de 27 ans, pourrait notamment être accusé de conduite avec facultés affaiblies, manquement à un engagement et ivresse en public.

D’après la GRC, il a été relâché avec promesse de comparaître et sera de retour devant la cour provinciale d’Antagonish le 4 avril.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!