SHERBROOKE, Qc — La Sûreté du Québec (SQ) confirme que l’homme qui a été trouvé mort lundi dernier à une halte routière des Cantons-de-l’Est avait été victime de meurtre.

Le cadavre a été identifié. Il s’agit de celui de Jean-François Henri, un résident de Magog qui était âgé de 41 ans. Il était connu des milieux policiers.

Son cadavre a été localisé peu après l’aube en bordure de l’autoroute 55 à Ulverton, une localité de quelques centaines d’habitants située à une vingtaine de kilomètres au sud-est de Drummondville.

L’enquête a été transmise au Service des enquêtes sur les crimes contre la personne de la Sûreté du Québec.

La police a terminé l’analyse de l’endroit où le cadavre a été découvert mais elle refuse de divulguer des informations à ce sujet et de livrer des détails sur les causes de la mort de Jean-François Henri.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!