L’immeuble vacant du centre-ville de Montréal qui est ravagé par un incendie, vendredi matin, risque de s’effondrer à tout moment. Les pompiers attendent l’arrivée d’un ingénieur pour savoir s’ils doivent mettent le bâtiment à terre.

En raison de cette possibilité, le chef aux opérations du Service de sécurité incendie de Montréal (SSIM), Francis Leduc, a annoncé que les quelque 100 pompiers qui combattent les flammes doivent reculer de plusieurs mètres et quitter l’intérieur de la structure.

Cette stratégie fait en sorte que l’extinction du feu prendra plus de temps que prévu. L’incendie est tout de même sous contrôle.

L’immeuble est situé à l’intersection des rues Saint-Antoine Ouest et de la Montagne; il est adjacent au Centre Bell et à l’entrée de la station de métro Lucien-L’Allier. Une bretelle de sortie de l’autoroute 720 Est passe tout près.

Les flammes ont pris naissance vers 5h30 pour une raison encore inconnue. Cependant, le SSIM rapporte que les premiers pompiers arrivés sur place ont vu des gens sortir précipitamment de l’immeuble.

Une propagation du feu a débuté dans l’édifice voisin, qui est lui aussi vacant. Le chef Leduc signale que les structures étaient considérées à risque depuis quelques années.

Une interruption du service d’électricité a été décrétée dans le secteur, peu avant l’aube.

Le quadrilatère formé des rues Saint-Antoine Ouest, Saint-Jacques, de la Montagne et Peel demeure interdit à toute circulation, pour une période indéterminée.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!