Un Néo-Brunswickois de 50 ans qui s’était rendu en Ohio pour «rencontrer» une adolescente a été condamné à 15 ans de prison, aux États-Unis, pour production de pornographie juvénile.

Joseph Haggerty avait été arrêté au mois d’août lorsque des agents américains ont reçu une information voulant que l’homme de St. Stephen ait sollicité des images de mineures nues, a indiqué lundi le bureau du procureur des États-Unis en Ohio.

Le Néo-Brunswickois avait pris un avion pour Cleveland et les policiers l’avaient suivi jusqu’à Linden Park, en banlieue de Rocky River, où il devait rencontrer une adolescente.

La fille a indiqué aux agents de la police fédérale américaine qu’elle avait commencé à parler avec Joseph Haggerty par le biais d’une application de messagerie en décembre 2016, et qu’elle avait poursuivi cette relation sur Skype. En août, elle avait fait croire à ses proches qu’elle partait en camping pour le week-end, alors qu’elle voulait en fait se rendre à l’hôtel avec le Néo-Brunswickois.

Les agents américains ont communiqué avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui a trouvé chez Joseph Haggerty des images d’une mineure de l’Ohio nue, et les coordonnées d’une autre mineure, du Texas celle-là. Les policiers canadiens ont aussi trouvé chez lui des éléments qui le relient à d’autres jeunes victimes potentielles.

Joseph Haggerty avait été accusé en novembre, en Cour provinciale à Saint-Jean, de production et de possession de pornographie juvénile, ainsi que de leurre d’enfant. Un mandat d’arrestation est toujours en vigueur au Canada, a confirmé mardi la GRC au Nouveau-Brunswick.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!