COTEAU-DU-LAC, Qc — Des producteurs de lait manifesteront en fin de matinée mercredi devant les bureaux de l’Union des producteurs agricoles (UPA), à Longueuil, pour dénoncer l’effondrement du prix du lait payé aux producteurs qui est à son plus bas en 12 ans.

Les producteurs laitiers réclament une renégociation avec les multinationales du lait pour qu’il y ait une redistribution équitable des revenus.

Malgré la chute du prix déboursé à la ferme, le prix du lait payé par le consommateur n’a que très peu augmenté.

Certains producteurs affirment qu’ils perdent présentement de l’argent pour produire du lait. D’autres rappellent qu’on leur a demandé d’investir pour répondre à des normes de qualité très élevées pendant que le prix payé à la ferme ne cessait de baisser.

Le regroupement Producteurs de lait du Québec (PLQ) dit avoir soulevé auprès de ses partenaires canadiens la nécessité de mettre en branle la clause des circonstances exceptionnelles de l’entente nationale entre les producteurs et les transformateurs afin d’obtenir une augmentation du prix des classes de vente de lait.

Une lettre à cet effet a été envoyée au chef de la direction de la Commission canadienne du lait (CCL).

Le conseil d’administration des PLQ examinera aussi une série de mesures possibles pour rajuster le niveau de production aux besoins.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!