MONTRÉAL — Les employés de TVA Montréal ont voté mardi soir pour des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée, lors d’une assemblée générale spéciale convoquée par le Syndicat des employés de TVA.

Selon le syndicat, les membres ont voté à 96,8 pour cent pour des moyens de pression pouvant aller jusqu’à la grève générale illimitée. Les quelque 830 employés de TVA Montréal sont sans convention collective depuis le 31 décembre 2016, soit bientôt dix-huit mois.

Réal Lebœuf, conseiller syndical au SCFP, a souligné en entrevue téléphonique que le syndicat espère toujours en arriver à une entente négociée, et qu’il y aura une demande de conciliation fédérale, mercredi. La dernière journée de négociations remonte à vendredi dernier, a-t-il indiqué.

M. Lebœuf a fait valoir qu’il fallait donner un nouvel appui fort au comité de négociations étant donné l’absence d’ouverture de la partie patronale sur l’enjeu principal d’impartition du travail qui devrait être effectué par les employés de TVA.

Selon le syndicat, il y a «transfert du travail normalement accompli par les employés de TVA vers d’autres filiales de Québecor comme Québecor Média ou même les studios MELS».

La direction de Québecor n’a pu être jointe mardi soir pour commenter le mandat de moyens de pression de la partie syndicale.

«C’est primordial du côté syndical de ramener ce travail-là, qui doit être exécuté par nos membres», a fait valoir le conseiller syndical.

«Il y a eu au-delà de vingt rencontres de négociations depuis un an et demi, et les enjeux principaux du point de vue du syndicat ne sont pas adressés. Nous, on souhaite régler la convention collective le plus rapidement possible, et que les véritables négociations commencent avec des mandats clairs du côté patronal», a dit M. Leboeuf.

Le Syndicat des employés de TVA dit représenter l’ensemble des employés à l’exception des représentants aux ventes, donc notamment les journalistes, employés de bureau et techniciens.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!