PÉKIN, Chine – Un Chinois a été condamné à l’emprisonnement à perpétuité devant un tribunal en Chine pour le meurtre de sa petite amie, commis il y a 10 ans au Canada.

Le dossier a soulevé des questions diplomatiques et judiciaires puisque Pékin tenait mordicus à ce que le procès se déroule en Chine, et ce, même si le crime est survenu dans un autre pays.

La première cour intermédiaire de Pékin a donc déterminé, jeudi, que Li Ang avait intentionnellement tué Amanda Zhao, a affirmé l’avocat de l’accusé, Zou Jiaming.

Les deux étudiants entretenaient une relation amoureuse et habitaient ensemble à Burnaby, en Colombie-Britannique. À ce moment, Amanda Zhao était âgée de 21 ans et Li Ang, de 18 ans.

Cette peine d’emprisonnement à perpétuité met fin à une saga qui a débuté en 2002, lorsque le corps de la victime a été retrouvé dans un valise.

En mai 2003, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a accusé Li Ang de meurtre non prémédité. En février 2004, la police fédérale a confirmé qu’il était interrogé par les autorités policières de Pékin.

Malgré tout, au fil du temps, l’affaire s’est emmêlée en raison de complications sur le plan de la juridiction entre le gouvernement fédéral et celui de la Colombie-Britannique. Le fait qu’il n’existe aucun traité d’extradition entre le Canada et la Chine a également compliqué les choses.

La Chine a éventuellement accepté de renoncer à la peine de mort dans le cas de Li Ang.

Un diplomate canadien se trouvait au tribunal lors du prononcé de la sentence, jeudi, mais il a refusé de commenter.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!