WINNIPEG – Une avocate québécoise a été nommée pour mener l’enquête portant sur les actions d’une juge manitobaine au centre d’un scandale sexuel.

Suzanne Côté, une spécialiste en litiges provenant de Montréal, a été désignée avocate indépendante pour l’investigation sur la juge Lori Douglas.

Elle remplace Guy Pratte, qui a démissionné le mois dernier après s’être plaint de la façon dont l’enquête était menée.

Le Conseil canadien de la magistrature (CCM) tente de déterminer si la magistrate devrait être démise de ses fonctions à la suite de publication de photos sexuellement explicites un site Internet consacré aux relations sexuelles «interraciales» et d’allégations de harcèlement sexuel à l’endroit d’un homme nommé Alex Chapman.

Me Guy Pratte a présenté sa démission puisque le CCM, qui entendait la cause, contre-interrogeait lui-même les témoins. Il arguait que le conseil ne pouvait agir à la fois comme juge et partie.

L’enquête a été suspendue car l’avocate de Lori Douglas a déposé une plainte semblable à la Cour fédérale du Canada et demandé de mettre fin à l’enquête.

On ignore toujours, pour l’heure, si la requête de l’avocate sera entendue et à quel moment l’investigation pourrait reprendre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!