VANCOUVER – La famille d’Amanda Zhao, une étudiante de 21 ans qui a été assassinée dans la région de Vancouver, il y a 10 ans, affirme que la condamnation du meurtrier de la jeune femme par un tribunal de Pékin représente une victoire après un long délai du système judiciaire.

Ang Li, âgé de 28 ans, a été reconnu coupable jeudi du meurtre de la jeune femme et condamné à perpétuité, une décennie après que le corps de la victime eut été découvert dans une zone éloignée au nord-est de Vancouver, coincé dans une valise.

La mère d’Amanda Zhao, Yang Baoying, s’est rendue en Colombie-Britannique avec sa famille, il y a quatre ans, pour faire pression sur les autorités canadiennes afin de s’assurer que le meurtrier de sa fille puisse faire face à la justice.

La jeune femme est disparue en octobre 2002. Son corps a été découvert par des randonneurs 11 jours plus tard, à environ 80 kilomètres au nord-est de Vancouver.

M. Li, était autrefois le copain de Mme Zhao et est devenu un suspect en lien avec le meurtre, mais a fui en Chine avant que des accusations ne soient déposées contre lui en Colombie-Britannique.

Il a finalement été accusé au Canada en mai 2003 et, en février 2004, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a confirmé qu’il avait été interrogé par la police pékinoise.

L’affaire s’est toutefois empêtrée dans les dédales de juridiction entre les gouvernements colombo-britannique et fédéral, ainsi qu’en raison du fait qu’il n’existe pas de traité d’extradition entre le Canada et la Chine.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!