Ryan Remiorz / La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Des organisations luttant pour la justice migratoire demandent l’abolition du nouveau ministère fédéral de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, récemment créé par le gouvernement Trudeau.

Ces organisations tiendront une manifestation samedi face aux bureaux montréalais de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Selon elles, le mise sur pied de ce nouveau ministère est une tentative du gouvernement Trudeau «d’apaiser les personnes opposées aux migrants».

Elles déplorent par ailleurs la nomination de Bill Blair à la tête de ce ministère, soulignant qu’il a été fortement critiqué «pour ses violations des droits de la personne» dans le cadre du sommet du G20 de 2010 à Toronto, lorsqu’il était chef de la police de la Ville-Reine.

Ces organisations, comme Solidarité Sans Frontière, exigent également un moratoire immédiat sur les déportations d’Haïtiens arrivés de manière irrégulière au Canada en provenance des États-Unis.

Elles affirment que seulement 10 % des Haïtiens dont les cas ont été entendus pour obtenir le statut de réfugié au Canada ont été acceptés.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!