collaboration spéciale Le Musée de Lachine en mode archéologie

MONTRÉAL — Encore une fois cette année, les Québécois passionnés d’archéologie et ceux qui désirent en apprendre plus sur le patrimoine québécois sont invités à participer au Mois de l’archéologie.

Plus de 80 activités, telles que des fouilles en compagnie d’archéologues chevronnés, des conférences ou des expositions, sont organisées dans 15 régions de la province jusqu’au 31 août.

L’événement, qui a lieu chaque année depuis 14 ans, comprend une programmation destinée aux enfants et aux adultes.

Les sites participants proposent également des ateliers d’initiation à la taille de pierre ou à la poterie autochtone, des visites commentées et une gastronomie inspirée de la Nouvelle-France.

On dénombre plus de 10 000 sites archéologiques à travers la province, selon la directrice générale chez Archéo-Québec, Christine Huard.

«Le patrimoine archéologique du Québec est riche», constate-t-elle.

Mme Huard rappelle que les montagnes, les rivières et le fleuve Saint-Laurent font aussi partie du patrimoine archéologique. À titre d’exemple, Mme Huard invite les Québécois intéressés par l’archéologie subaquatique à visiter le Musée maritime du Québec, dans Chaudière-Appalaches, ou le Musée du Fort Saint-Jean, en Montérégie.

La porte-parole observe qu’il s’agit également d’une bonne façon de combiner tourisme et découvertes historiques, Archéo-Québec ayant des partenaires à divers endroits, comme sur la Côte-Nord, en Gaspésie, à Manicouagan, en Outaouais, en Mauricie, à Québec, Montréal et Ottawa.

Il est possible de consulter la programmation complète du Mois de l’archéologie sur le site web du même nom.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!