OTTAWA – L’opposition à Ottawa s’attend au pire pour l’avenir du Musée canadien des civilisations. C’est mardi que le ministre responsable doit annoncer ses intentions.

Samedi, le quotidien The Globe and Mail écrivait que le musée, une des attractions touristiques principales à Gatineau, allait changer de nom et de mandat.

Interrogé à ce sujet aux Communes par les néo-démocrates, le ministre du Patrimoine canadien, James Moore, a refusé de confirmer ou d’infirmer la nouvelle.

«C’est une protestation du NPD contre une décision qu’on n’a même pas encore annoncée ni prise», a ironisé le ministre, prêchant la patience au député Pierre Nantel qui l’accusait de poursuivre «la grande opération de propagande conservatrice».

Moins d’une heure après cet échange, le bureau du ministre Moore a annoncé qu’il y aurait une annonce, au Musée, mardi matin.

Même sans avoir la confirmation des détails, l’opposition se méfie.

«C’est une autre manoeuvre de la part des conservateurs qui essaient de créer un événement en faisant quelque chose d’absolument stupide», a lancé le libéral Marc Garneau à sa sortie de la Chambre.

«Pourquoi est-ce qu’on doit changer le nom? a-t-il demandé. C’est vraiment gaspiller beaucoup d’argent parce que, bien sûr, on va être obligé de changer tous les indicateurs, tout ce qui concerne ce musée pour que ça soit maintenant le Musée de l’histoire. Ça me surprend que ce n’est pas le Musée de la guerre de 1812. Ça me surprend.»

De son côté, le chef bloquiste Daniel Paillé, s’inquiète surtout d’un possible changement de mandat du musée. «On a changé des (tableaux d’Alfred) Pellan pour des images de la reine d’Angleterre. J’ai une méfiance de changer le Musée canadien des civilisations pour le Musée d’histoire du Canada. J’ai peur (…) qu’il y ait une façon de réécrire l’histoire.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!