Darryl Dyck/La Presse canadienne

OTTAWA — Le plus grand producteur de marijuana thérapeutique au Canada affirme que le marché noir pourrait bien profiter d’un arrêt de travail à Postes Canada.

L’entreprise Canopy Growth estime que si ses produits ne peuvent être livrés par la poste, des clients pourraient alors se tourner vers le marché noir pour se procurer leur cannabis médicinal.

Alors qu’il élabore des plans d’urgence pour une éventuelle grève ou un lock-out à la société de la Couronne, le producteur ontarien a écrit à Postes Canada et à la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

Les travailleurs et travailleuses des Postes pourront déclencher une grève légale le 26 septembre. Les facteurs en milieu urbain et leurs collègues en banlieue et en régions rurales ont accordé massivement un mandat de grève à leur exécutif syndical si les négociations avec Postes Canada échouaient. Postes Canada pourrait de son côté décréter un lock-out à compter de cette date.

Un porte-parole de Postes Canada a affirmé que les pourparlers visant à conclure des ententes avec ces deux groupes de travailleurs se poursuivent, avec l’aide d’un médiateur.

Entreprise dans cette dépêche: (TSX:WEED)

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!