FLINT, Mich. — Un Montréalais accusé d’avoir poignardé un policier dans un aéroport du Michigan pourrait faire l’objet d’une évaluation psychiatrique avant son procès.

Le «Flint Journal» rapporte que l’avocate de la défense, Joan Morgan, a déclaré mardi à un juge de Flint qu’elle prévoyait soumettre une requête pour faire évaluer l’état mental d’Amor Ftouhi dans l’éventualité d’une défense de santé mentale.

La juge de district américaine Linda Parker a indiqué que cela pourrait retarder le procès devant jury, dont le début est actuellement prévu pour le 5 novembre.

Il s’agirait du troisième report de ce procès initialement prévu le 16 janvier. Le procès criminel devait ensuite s’amorcer le 30 juillet après un report causé par la quantité de la preuve à rassembler, dont celle se trouvant au Canada.

Amor Ftouhi, qui travaillait sporadiquement comme camionneur, avait été arrêté le 21 juin 2017 et est détenu depuis ce temps.

Le 5 juillet 2017, l’homme, qui avait alors 49 ans, avait été inculpé d’un chef de violence dans un aéroport international et d’un chef de perturbation de la sécurité d’un aéroport.

Des témoins ont rapporté que le suspect avait crié «Allahou Akbar», expression arabe signifiant «Dieu est le plus grand».

L’homme originaire de Tunisie est accusé d’avoir commis un acte de violence dans un aéroport international et d’avoir interféré avec la sécurité de l’aéroport.

En juin 2017, le FBI avait indiqué que le suspect était entré légalement sur le territoire américain le 16 juin, par la municipalité de Champlain, dans l’État de New York.

Amor Ftouhi n’était pas connu des autorités canadiennes ou américaines, a confirmé le FBI, qui avait aussi révélé qu’il avait tenté de s’acheter une arme à feu en sol américain.

Le lieutenant Jeff Neville a survécu à l’attaque au couteau.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!