HALIFAX — Plus d’un an et demi après qu’une adolescente se soit enfuie de son sous-sol, nu-pieds et en larmes, Leeanthon Oliver a été condamné à une peine d’un peu moins de six ans d’emprisonnement pour leurre et traite de personnes.

Dans une décision écrite dévoilée mardi, la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse a accepté la recommandation commune de la poursuite et de la défense, soit d’une peine de huit ans de prison, moins les 840 jours déjà passés derrière les barreaux.

Leeanthon Oliver était entré en contact avec deux jeunes filles du comté de Pictou au début de l’an dernier, se liant d’amitié avec elles avant de les amener à Halifax et de les forcer à se prostituer.

Il a été arrêté le 23 février 2017.

En prenant connaissance de sa peine, il a présenté ses excuses et expliqué avoir connu une vie difficile au juge James Chipman .

Il a raconté avoir grandi entouré d’«arnaqueurs, de pimps, de toxicomanes et de prostituées», avoir été agressé sexuellement alors qu’il était enfant, avoir commencé à vendre de la drogue dès l’âge de 14 ans et avoir pleuré la mort de frère, assassiné, pendant son adolescence.

«Je suis devenu exactement ce que je détestais, a-t-il déclaré. Je suis sincèrement désolé pour les victimes et leur famille et j’espère que la journée d’aujourd’hui leur permettra en quelque sorte de tourner la page, et j’accepte en même temps la peine responsabilité de mes actes.»

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!