Getty Images

TORONTO — La police de Toronto a ouvert une enquête sur un présumé incendie criminel dans un hôtel torontois hébergeant temporairement des demandeurs d’asile après qu’une organisation venant en aide aux immigrants eut signalé la publication de messages anti-réfugiés sur une page web liée à l’établissement hôtelier.

Selon les autorités, le feu qui a éclaté au troisième étage d’un hôtel de l’est de Toronto plus tôt ce mois-ci a été délibérément allumé.

Elles n’ont toutefois fourni aucun motif.

Le directeur général de COSTI Immigrant Services a fait part de son inquiétude au sujet de renseignements erronés concernant les demandeurs d’asile publiés sur la page consacrée à l’établissement hôtelier par le site TripAdvisor.

Il a ajouté que des vidéos troublantes avaient aussi été diffusées en ligne.

Un réfugié originaire du Nigeria qui demeure dans l’hôtel depuis environ quatre mois a raconté que ses trois enfants et lui-même avaient été réveillés par l’alarme d’incendie le soir où le feu s’est déclaré.

Il a dit craindre pour la sécurité de sa famille et espérer pouvoir bientôt s’installer ailleurs de manière permanente.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!