EDMONTON – Deux personnes ont été accusées à Edmonton d’avoir agressé et séquestré à la maison une jeune femme qui refusait de prendre part à un «mariage arrangé».

Les policiers d’Edmonton avaient ouvert une enquête en février après avoir répondu à un appel pour une dispute familiale dans une résidence du sud de la ville.

Une femme de 21 ans avait été agressée et séquestrée à la maison contre son gré parce qu’elle refusait d’acquiescer à un mariage arrangé à l’extérieur du pays, a expliqué la police.

L’unité des crimes haineux a récemment déposé des chefs d’accusation d’agression et de séquestration contre un homme de 59 ans et une femme de 49 ans, mais n’a pas indiqué quel était le lien entre la victime et les deux accusés.

L’homme fait également face à deux chefs d’accusation d’agression armée.

Les accusés comparaîtront le 19 décembre.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!