Sépaq/Collaboration spéciale

Les visiteurs des parcs nationaux du Québec pourront emmener leur chien avec eux à compter de l’an prochain.

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a annoncé mardi que les chiens seront désormais autorisés dans la grande majorité de ses parcs, et ce, dès le 17 mai 2019.

Cela dit, l’accès de toutou ne sera pas universel. En effet, la présence de chiens sera acceptée dans des boucles de camping et dans certains sentiers. «Ailleurs que dans ces secteurs, l’interdiction continuera à prévaloir, que ce soit pour préserver l’expérience des visiteurs qui ne souhaitent pas croiser de chiens ou pour protéger des milieux plus sensibles», a précisé la Sépaq par voie de communiqué.

L’accès aux chiens demeurera également interdit dans les parcs de l’île d’Anticosti et du Rocher Percé.

Cette mesure est la conséquence d’un projet pilote de trois ans dans cinq parcs nationaux: Oka, Jacques-Cartier, Frontenac, Aiguebelle et Lac-Témiscouata.

La Sépaq juge que le projet pilote est un succès, considérant qu’en moyenne, 94% des propriétaires de chien ont respecté le règlement de tenir leur compagnon poilu en laisse, et que la présence d’excréments sur les terrains de camping a été de «moins de 1%».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!