BERLIN — Quatre jeunes hommes ont été accusés pour le vol, dans un musée de Berlin en 2017, d’une pièce d’or de 100 kilos frappée par la Monnaie royale canadienne.

La pièce de monnaie géante, d’une valeur nominale d’un million de dollars — mais qui en vaudrait six fois plus, vu son tirage limité —, avait été volée au Bode-Museum de Berlin en mars 2017.

Les procureurs du parquet de Berlin ont déclaré mercredi qu’ils avaient porté des accusations de vol contre quatre suspects devant un tribunal de la jeunesse. Trois hommes, identifiés uniquement comme étant Wissam R., 21 ans, Ahmed R., 20 ans, et Wayci R., 23 ans, sont accusés d’avoir volé la pièce pendant la nuit à l’aide d’une brouette.

Le quatrième suspect, Dennis W, âgé de 20 ans, travaillait comme gardien au musée pour une entreprise de sécurité privée; il est accusé d’avoir surveillé la scène du vol.

Les procureurs croient que les suspects ont découpé la pièce d’or géante et revendu le métal précieux.

Les voleurs étaient entrés par effraction au Bode-Museum, située sur l’«île aux musées», au coeur de Berlin, en utilisant une échelle pour atteindre une fenêtre depuis une voie ferrée surélevée qui longe l’édifice. Selon la police, les malfaiteurs se sont emparés de l’énorme pièce, prêtée au musée pour sa collection de monnaies et médailles depuis 2010, et l’ont placée dans une brouette. Ils sont ensuite ressortis du musée, ont suivi la voie ferrée pour traverser la rivière Spree, puis sont descendus dans un parc à l’aide d’une corde avant de prendre la fuite en voiture.

La pièce, d’une épaisseur de trois centimètres et d’un diamètre de 53 centimètres, a une valeur nominale d’un million de dollars, mais son poids lui confère une valeur de plus de 6 millions $ CAN sur le marché. Le musée a indiqué que la pièce avait été homologuée par le livre Guinness des records en raison de sa pureté de 999.99/1000.

La Monnaie royale canadienne est toujours en possession de la pièce originale, fabriquée en 2007; au total, cinq pièces ont été produites et vendues.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!