Virginie Landry/Métro

VANCOUVER — Un système d’alerte précoce aux tremblements de terre mis à l’essai au large des côtes de la Colombie-Britannique pourrait donner aux résidants de 20 secondes à deux minutes pour se préparer avant un séisme.

Le premier capteur de ce type mis au point par Ocean Networks Canada est installé le long de la faille de Cascadia. Lorsqu’il sera pleinement opérationnel en mars prochain, il sera en mesure d’anticiper l’emplacement et la magnitude de puissants séismes.

Greig Bethel, d’Ocean Networks Canada, une initiative de l’Université de Victoria, a expliqué que le système était déjà actif, mais que davantage de capteurs sont installés dans la région pour améliorer la précision.

Un exercice a été effectué jeudi à Vancouver sur 19 kilomètres d’une ligne de métro du réseau aérien SkyTrain, offrant aux opérateurs de transport en commun une occasion de ralentir les trains et de les retenir aux gares.

La Colombie-Britannique est située sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone sismique active où des milliers de tremblements de terre, principalement de petite taille, sont enregistrés chaque année par des capteurs dans la province.

La plupart des tremblements de terre ont lieu près de la faille de Cascadia, une zone de convergence de plaques tectoniques qui s’étend de l’île de Vancouver jusqu’au nord de la Californie.

«La technologie d’alerte précoce aux tremblements de terre d’Ocean Networks Canada promet une nouvelle ère de préparation aux tremblements de terre qui améliorera la sécurité des passagers et des travailleurs sur la Canada Line (du réseau de métro)», a déclaré le directeur général de la Canada Line, Ron Powell.

Un communiqué de presse du réseau indique que, pour maximiser le temps d’avertissement, il visera à installer les capteurs le plus près possible de la faille de Cascadia et à minimiser les retards dans le traitement des données, la communication et la diffusion des avertissements.

Des récepteurs GPS seront également joints aux capteurs sismiques pour affiner davantage la magnitude.

Les tremblements de terre libèrent de l’énergie qui traverse la Terre sous forme d’ondes sismiques se présentant sous deux formes: les ondes secondaires et les ondes primaires.

Les ondes primaires voyagent plus rapidement, mais les ondes secondaires sont la cause de graves dommages et du tremblement du sol.

Cependant, les capteurs détecteraient les ondes primaires pour émettre des alertes avant l’arrivée des ondes secondaires.

«La détection d’un séisme par de nombreux capteurs peut fournir une estimation rapide de la localisation et de la magnitude d’un séisme à mesure qu’il se produit», indique le communiqué. «Ces informations peuvent être utilisées pour déterminer l’heure d’arrivée estimée et l’intensité du tremblement de terre à des endroits spécifiques dans une région, permettant ainsi la mise en place d’actions de protection avant que le tremblement ne se produise.»

Le système d’alerte précoce peut aider à réduire le nombre de morts, de blessés et de dommages matériels, déclencher le ralentissement des trains, arrêter le trafic des ponts et des tunnels, stopper les atterrissages pour le trafic aérien et même permettre aux chirurgiens d’interrompre des mouvements délicats sur des patients, dit le communiqué.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!