Sean Kilpatrick Sean Kilpatrick / La Presse Canadienne

OTTAWA — Le Canada a condamné samedi le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, tué au début du mois au consulat de son pays à Istanbul.

L’Arabie saoudite a reconnu que le journaliste avait été tué après un affrontement dans le consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, ajoutant que 18 suspects saoudiens étaient actuellement détenus.

Selon la ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, «les explications données à ce jour ne sont pas cohérentes ni crédibles».

Le Canada a réitéré son appel «à une enquête approfondie, menée en pleine collaboration avec les autorités turques, et à un compte rendu complet et rigoureux des circonstances entourant la mort de M. Khashoggi».

«Les responsables de ce meurtre doivent répondre de leurs actes et faire face à la justice», a déclaré Mme Freeland, par voie de communiqué.

Les relations diplomatiques entre le Canada et l’Arabie saoudite sont plutôt froides depuis l’été dernier.

En août, Ryad a suspendu ses relations diplomatiques avec le Canada et expulsé l’ambassadeur canadien, dans la foulée d’une série de micromessages du gouvernement canadien critiquant l’arrestation de certains militants des droits des femmes dans le royaume.

Note aux lecteurs: Dans une version précédente, nous disions que Khashoggi avait été tué la semaine dernière. Il l’aurait plutôt été au début du mois.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!