Getty Images/iStockphoto

Un nouveau service de soutien fonctionnant exclusivement par messagerie texte a été lancé mardi. L’objectif est de mieux venir en aide aux jeunes Canadiens ayant besoin de se confier sur leurs problèmes, sachant que la plupart des adolescents et des jeunes adultes sont plus à l’aise de converser par texto que par téléphone.

C’est l’organisme Jeunesse, j’écoute qui est derrière Crisis Line Text – un nouveau service offert 24 heures par jour, 7 jours par semaine – qui est déployé dans l’ensemble du Canada en français et en anglais à la suite d’un projet pilote concluant. Celui-ci était mené au Manitoba depuis février dernier.

«Nous nous adaptons et innovons afin d’offrir [aux jeunes] les services en santé mentale qui répondent le mieux à leurs besoins, a déclaré la présidente-directrice générale de Jeunesse, j’écoute, Katherine Hay, par communiqué. La réponse [au projet pilote] a prouvé qu’il s’agit d’un service indispensable à la jeunesse canadienne», a-t-elle ajouté.

Pendant la période d’essai, plus de 13 000 conversations ont été enregistrées. L’organisme affirme que près du quart des «texteurs» ont utilisé le service parce qu’ils avaient des idées suicidaires.

Quiconque souhaitant obtenir du soutien peut écrire «Texto» au 686868 pour communiquer à un répondant. Pour obtenir de l’aide en anglais, il faut texter «Talk».

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!