Jacques Boissinot/La Presse canadienne Yves-François Blanchet

MONTRÉAL — L’ancien ministre péquiste Yves-François Blanchet lancera sa campagne à la direction du Bloc québécois la semaine prochaine à Montréal pour donner le coup d’envoi à une course qui se rapproche de plus en plus à un couronnement.

La présidente du Forum jeunesse du Bloc québécois, Camille Goyette-Gingras, en a fait l’annonce mercredi soir sur son compte Twitter. Le Forum jeunesse, qui appuie M. Blanchet dans la course, organise l’événement qui se tiendra au Lion d’Or, à Montréal, le 15 décembre prochain.

Bien que les candidats aient jusqu’à la mi-janvier pour déposer leur candidature dans la course à la direction, M. Blanchet semble avoir la voie de plus en plus libre pour diriger le parti souverainiste.

Le seul autre candidat qui s’était manifesté clairement, l’agriculteur Christian Hébert, a annoncé mercredi qu’il se ralliait à Yves-François Blanchet.

Michel Boudrias, le député bloquiste de Terrebonne, était toujours en réflexion au début de la semaine.

M. Blanchet a d’ailleurs commencé à se coltailler avec ses potentiels adversaires, jeudi, sur Twitter.

«M. le chef de cabinet de Andrew Scheer, la souveraineté est le choix du tiers des Québécois. Le Parti conservateur l’est d’environ 20 pour cent. Dois-je en conclure que le PCC bat de l’aile au Québec?», a-t-il lancé à Marc-André Leclerc.

M. Leclerc a fini par demander au candidat à la direction s’il allait se présenter dans l’élection partielle d’Outremont, dont la date n’est pas encore connue. M. Blanchet n’a pas répondu.

Le candidat s’en est aussi pris à Justin Trudeau, qui a accordé une entrevue à Paul Arcand, jeudi matin.

«Il ne faut pas mettre la charrue devant les bœufs, je sais, mais j’avoue avoir hâte d’échanger avec Justin Trudeau. Cette entrevue regorge de sujets où son action affronte la volonté et les intérêts du Québec», a-t-il écrit.

La course à la direction du Bloc québécois débutera officiellement le 14 décembre. Les candidats auront un mois pour amasser 15 000 $ et 500 signatures dans au moins 15 circonscriptions. Si personne ne veut se mesurer à Yves-François Blanchet, celui-ci deviendra chef du parti lorsque se terminera la période de mise en candidature le 15 janvier. Dans l’éventualité où il y aurait d’autres candidatures, le chef serait choisi le 24 février.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!