MONTRÉAL – Cinq mineurs ont été arrêtés mercredi matin après que plusieurs vols de téléphones intelligents aient été rapportés à la station de métro Honoré-Beaugrand, dans l’est de Montréal.

Trois casiers ont également été perquisitionnés dans une école francophone du quartier Mercier dans le cadre de ce projet du Service de police de la ville de Montréal (SPVM) baptisé «Match».

Les cinq suspects, âgés de 15 à 17 ans, feront face à des accusations d’intimidation, de harcèlement criminel, de voies de fait, de vol, de recel et de complot. Ils devaient comparaître en Chambre de la jeunesse mercredi après-midi.

Le groupe était composé de trois à six individus. Ceux-ci demandaient aux victimes de leur prêter leur téléphone portable pour faire un appel, après quoi ils prenaient la fuite avec l’appareil en question.

Le SPVM a reçu une dizaine de plaintes similaires. Chaque fois, la façon de procéder était la même.

La plupart des appareils volés étaient des iPhone de la compagnie Apple.

Il semble que le groupe s’en prenait uniquement à des mineurs.

Le SPVM dit avoir pris ces plaintes au sérieux dès le début de l’affaire.

Selon l’agent Jean-Pierre Brabant, certaines victimes en étaient réduites à sécher leurs cours plutôt que de devoir se rendre à l’école et prendre le risque de se faire voler leur téléphone ou d’être intimidées.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!