WINNIPEG – Les Autochtones faisant usage des services de santé offerts dans les grandes villes du Canada font fréquemment l’objet de racisme et de stéréotypes, selon les conclusions d’un rapport publié mardi par le Conseil canadien de la Santé.

Les phénomènes sont si graves que l’étude affirme que des Autochtones se privent parfois de soins dont ils ont besoin plutôt que d’avoir à affronter ces attitudes méprisantes qui minent leur confiance à l’égard du système de santé.

Le rapport intitulé «Empathie, dignité et respect: Créer la sécurisation culturelle pour les Autochtones dans les systèmes de santé en milieu urbain» fait ressortir les problèmes existants et présente des exemples de pratiques conçues à partir des valeurs et des expériences des Autochtones.

Le Conseil canadien de la santé, un organisme indépendant des gouvernements, réclame que des instances présentant des comptences culturelles soient établies dans les centres urbains afin que les gens des Premières Nations, les Inuits et les Métis se sentent traités avec compréhension et respect. Selon le chef de la direction du Conseil, John Abbott, il importe que les Autochtones soient respectés pour ce qu’ils sont, avec leurs différences.

Le rapport suggère aux institutions de santé et de services sociaux d’avoir à leur disposition des Autochtones pouvant faciliter la communication, même linguistique, avec les clientèles des Premières Nations. Une formation du personnel soignant sur l’histoire autochtone et sur la sensibilité culturelle à l’égard des peuples aborigènes est aussi suggérée.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!