Clément Allard/La Presse canadienne Martine Desjardins, présidente de la FEUQ

La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) proposera un gel pur et simple des frais de scolarité dans le cadre de la deuxième rencontre thématique du Sommet sur l’enseignement supérieur du Québec qui se tiendra jeudi et vendredi.

L’idée fait partie d’une trentaine de recommandations formulées dans le mémoire sur l’accessibilité aux études supérieures rendu public mardi par l’organisation étudiante. «Seul le gel a déjà fait ses preuves et s’impose comme une mesure raisonnable qui permettra d’assurer l’accès aux diplômes universitaires pour cette génération et les suivantes», a fait savoir la présidente de la FEUQ, Martine Desjardins, dans un communiqué.

La FEUQ réclame entre autres des mesures concrètes de la part du gouvernement du Québec afin de réduire l’endettement étudiant, notamment sur le plan de l’aide financière. «Alors que les frais de scolarité ont augmenté substantiellement entre 2007 et 2012 et que les frais afférents s’accroissent d’environ 4% par année, l’aide financière aux études est carrément désuète», a indiqué Mme Desjardins.

Le Sommet sur l’enseignement supérieur du Québec doit avoir lieu en février 2013, à Montréal.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!