THETFORD MINES, Qc – Tout porte à croire que le gouvernement du Québec viendra en aide aux ex-travailleurs de la mine Lac-d’amiante de Saint-Joseph-de-Coleraine, dont les prestations de chômage arrivent à échéance pour la majorité d’entre eux.

Un comité d’aide sera mis en place au début de janvier, avec le mandat de déterminer les mesures qui permettront d’appuyer les anciens travailleurs tout en favorisant leur retour sur le marché du travail.

Environ 150 ex-travailleurs de la mine Lac-d’amiante sont toujours sans emploi depuis plus d’un an. Ils sont âgés de 55 ans et plus et peinent à se trouver un nouveau travail.

Le comité sera notamment formé de représentants du gouvernement du Québec, du syndicat des travailleurs et d’élus.

Mercredi, la ministre du Travail, Agnès Maltais, s’est montrée sensible à la situation de ces travailleurs, lors d’une rencontre avec le maire de Thetford Mines, Luc Berthold, et le président du syndicat local des Métallos, Luc Lachance.

En entrevue au Réseau des Appalaches, Luc Lachance a dit croire que Québec a fait un pas dans la bonne direction.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!