HALIFAX – Un destroyer canadien qui avait été endommagé durant son remorquage et qui a ensuite dérivé se trouve maintenant arrimé à Cap Breton, a indiqué la Marine canadienne.

Le NCSM Athabaskan a connu des ennuis mécaniques après voir subi des travaux de réparation dans un chantier naval en Ontario.

Le capitaine Doug Kierstead a affirmé jeudi que l’Athabaskan avait dérivé pendant plusieurs heures au large de l’île Scatarie, vendredi dernier, après le bris des amarres de remorquage. M. Kierstead a fait état de dommages à la coque derrière les numéros d’identification du navire, bien qu’il ait refusé de dire comment ces dommages avaient été causés.

Il a soutenu que le navire avait dû subir des réparations de routine en novembre 2012, et devait reprendre la navigation une fois ces travaux complétés aux chantiers de Seaway Marine and Industrial, à Welland, en Ontario.

Mais le capitaine a affirmé que le destroyer ne pouvait être ramené à Halifax sans aide en raison de retards dans les travaux et de problèmes inattendus.

Il a précisé que le navire resterait au port de Sydney jusqu’à ce que les dommages à la coque soient évalués et que les autorités aient déterminé le moyen le plus sûr pour ramener le NCSM Athabaskan à Halifax, afin de compléter la réfection et réparer les plus récents dommages.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus