Matthew Sherwood Matthew Sherwood / La Presse Canadienne

TORONTO – La députée néo-démocrate Olivia Chow souffre du syndrome de Ramsay-Hunt, un trouble neurologique qui peut entraîner une paralysie partielle du visage. La députée torontoise précise toutefois que le syndrome n’affectera pas son travail de députée.

La veuve de Jack Layton a indiqué vendredi avoir rencontré son médecin pendant la période des Fêtes en raison de douleurs du côté gauche de son visage. Elle a alors appris qu’elle souffrait de ce syndrome qui se déclenche lorsque le virus du zona atteint le nerf facial près de l’oreille.

Mme Chow dit qu’elle ne ressent plus aucune douleur et que le virus a été éradiqué après la première dose de médication. La seule conséquence qui demeure est la paralysie du côté gauche de son visage.

«Je n’ai plus aucun symptômes, mis à part ce sourire assez bizarre», a blagué Mme Chow en point de presse.

Les symptômes du syndrome de Hunt peuvent comprendre le vertige et la perte du goût. Il peut également mener à l’affaiblissement des muscles faciaux et, dans certains cas, à la surdité. Il provient du zona qui peut aussi causer la varicelle.

Mme Chow a indiqué que son docteur l’a informé que ça pourrait prendre plusieurs semaines, voire des mois, pour que le nerf endommagé revienne à son état normal.

Le syndrome de Ramsay-Hunt est relativement rare puisqu’il affecte environ cinq personnes sur 100 000.

La Dre Allison McGeer, une spécialiste des maladies virales à l’Hôpital Mount Sinai de Toronto, a affirmé qu’un traitement rapide avec des médicaments antiviraux et des stéroïdes pour réduire les dommages nerveux, peut aider à prévenir le risque que la paralysie faciale ne soit permanente.

«J’ai pris des antibiotiques pendant six ou sept jours pour soigner une toux, mon système immunitaire était donc plus faible et c’est ce qui peut avoir permis au virus de se développer», a-t-elle affirmé.

Mme Chow a de la difficulté à sourire, à rire et à mettre son verre de contact dans l’oeil de ce côté du visage.

La veuve de l’ancien chef néo-démocrate a insisté sur le fait que sa condition n’affecterait pas son travail au parlement, notant au passage que l’ancien premier-ministre Jean Chrétien a composé avec une paralysie permanente du visage tout au long de sa carrière.

«Je n’ai pas besoin de mes expressions faciales pour accomplir mon travail, a-t-elle déclaré en énumérant une liste de dossiers sur lesquels elle travaille à la Chambre des communes. Je veux retourner au boulot immédiatement sans avoir à expliquer pourquoi je semble un peu différente.»

Mme Chow, une ancienne conseillère à la ville de Toronto, a affirmé qu’elle analysait toujours la possibilité de se présenter à la mairie de Toronto, après le jugement de la Cour qui a obligé le maire Rob Ford à quitter ses fonctions en raison d’un conflit d’intérêts. Celui-ci a toutefois porté la décision en appel.

Elle a indiqué que le verdict de la Cour d’appel, qui sera dévoilé la semaine prochaine, et celle du conseil qui choisira de tenir une élection ou de nommer un nouveau maire, guidera sa décision.

«Je suis à l’écoute des gens et quand viendra le temps, s’il y a des élections, je choisirai le rôle que je voudrai jouer», a-t-elle commenté.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus