HALIFAX – Un ancien combattant originaire de Halifax, qui a déposé un recours collectif contre Ottawa à la suite d’une disposition à la récupération des pensions de service militaire dit en être arrivé à une entente.

Selon Dennis Manuge, l’entente devrait être rendue publique mercredi, à la suite d’une conférence téléphonique entre les avocats représentant les anciens combattants et Ottawa.

Le recours collectif avait été déposé en mars 2007 au nom de M. Manuge et de 4500 autres anciens combattants invalides dont les bénéfices à long terme associés à leur handicap avaient été réduits en fonction de la pension mensuelle que versait Anciens Combattants Canada.

En mai dernier, une cour fédérale avait déclaré qu’Ottawa devait mettre fin à cette pratique. Quelques semaines plus tard, le gouvernement avait indiqué qu’il n’avait pas l’intention de porter la cause en appel.

Le gouvernement avait ensuite confié à Stephen Toope, le président de l’Université de la Colombie-Britannique, le mandat de négocier un accord avec les avocats de M. Manuge.

La cour fédérale devra approuver toute entente et une audience de deux jours est prévue à ces fins dès le 14 février, à Halifax.

Le gouvernement estime que l’entente suggérée pourrait coûter jusqu’à 600 millions $, selon la date où les changements ont été effectués.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!