QUÉBEC – Les onze juristes d’Investissement Québec menacent de déclencher une grève de cinq jours à compter du 8 avril.

Ces membres de l’Association des juristes de l’État (AJE) reprochent à leur employeur de retarder la signature de leur convention collective.

Les deux parties avaient paraphé en décembre dernier une entente de principe relativement à la convention collective pour la période de 2010 à 2015.

Cette entente a été conclue sur la base du règlement obtenu en juillet par les juristes de la fonction publique.

Or, selon le syndicat, Investissement Québec a par la suite fait volte-face et annoncé qu’elle n’honorerait pas ses engagements, faisant valoir que ses négociateurs auraient conclu l’entente sans mandat.

Ces onze juristes demeurent donc assujettis aux paramètres salariaux imposés par leur employeur dans la foulée de la loi spéciale adoptée en 2005 par le gouvernement du Québec.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!