Nathan Denette Matt Kavanagh. Nathan Denette / La Presse Canadienne

HAMILTON – Un père de 32 ans de Hamilton qui avait emmené deux hommes pour essayer, la semaine dernière, le camion qu’il avait mis en vente en ligne a été tué cette soirée-là, soutient la police.

Aucune explication n’a encore été fournie pour expliquer pourquoi les restes de Tim Bosma — brûlés au point d’être difficiles à identifier — avaient été découverts dans la région de Waterloo, à environ 50 kilomètres de son domicile.

Un Torontois a été arrêté dans cette affaire et devrait être accusé ce mercredi de meurtre prémédité, a annoncé mardi le sergent Matt Kavanagh, de la Police de Hamilton. Dellen Millard, âgé de 27 ans, a été arrêté vendredi et est déjà accusé de séquestration et de vol de plus de 5000 $. Son avocat a déjà annoncé qu’il contesterait les accusations.

Les enquêteurs fouillent deux propriétés dans la région de Waterloo qui appartiennent à Millard, dont un hangar à avion, bien que le sergent Kavanagh n’ait pas voulu confirmer si la dépouille de la victime avait été découverte à l’un de ces deux endroits.

M. Bosma avait disparu dans la soirée du 6 mai après avoir quitté son domicile en compagnie de deux hommes pour un essai routier. Le second individu est recherché par la police et est décrit comme étant âgé de 20 à 25 ans, mesurant environ 1m70, de carrure moyenne, ayant les cheveux sombres et portant un chandail à capuchon rouge.

Les policiers recherchent également au moins une autre personne, puisque des bandes vidéo montrent un deuxième véhicule suivant le camion de la victime lors du début de l’essai routier, a ajouté l’enquêteur Kavanagh.

Le téléphone cellulaire de M. Bosma a été retrouvé trois jours plus tard dans le parc industriel de Brantford, ville voisine de Hamilton.

Selon M. Kavanagh, des mandats de perquisition sont en vigueur pour trois véhicules. Le camion volé a été retrouvé chez la mère de l’accusé, mais la police affirme qu’elle n’a rien à voir dans l’affaire.

De nombreux policiers suivent toujours diverses pistes, a ajouté M. Kavanagh. L’affaire a attiré l’attention des citoyens, qui ont publié divers messages sur les réseaux sociaux en s’inquiétant du sort de M. Bosma. Une page Facebook à son nom a été inondée de messages de condoléances, mardi, à l’annonce du décès de la victime.

«L’agonie dans la maison est indescriptible. Cette page ne sera plus mise à jour. Mes prières vont à cette famille merveilleuse», a écrit Peter Lowe, un ami de la famille Bosma qui agissait comme porte-parole.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!