ST-JEAN, T.-N.-L. – Des survivants de crimes sexuels de l’orphelinat Mount Cashel de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, ont conclu une entente avec les Christian Brothers, qui permetteront aux victimes d’abus de recevoir plus de 16,5 millions $.

L’entente avec la congrégation religieuse irlandaise, qui inclut aussi divers actifs, doit obtenir l’approbation d’un tribunal.

Selon l’avocat Geoff Budden, qui représente 90 survivants terre-neuviens sur un total de 422 plaignants en Amérique du Nord, l’argent sera distribué selon une formule décidée par la Cour.

Selon Me Budden, le règlement a été conclu avec un groupe de créanciers qui ont travaillé avec les Christian Brothers depuis que leurs compagnies ont obtenu la protection en vertu de la loi sur les faillites aux États-Unis.

Les Christian Brothers administraient des écoles aux États-Unis ainsi que l’orphelinat de Terre-Neuve où plusieurs membres du personnel ont été condamnés pour des crimes sexuels.

L’orphelinat Mount Cashel a été fermé en 1990 mais plusieurs poursuites judiciaires sont toujours devant les tribunaux.

Geoff Burden affirme que cette entente constitue le plus important développement en 13 ans de bataille judiciaire.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!