La Coalition large de l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE) a tenu, au cours du week-end, son congrès. Au terme des discussions, les associations étudiantes impliquées ont confirmé qu’elles se dirigeaient vers la grève générale.

Onze associations ont déjà un mandat de grève entre les mains. «Plusieurs votes sont prévus dans les prochaines semaines, a précisé Jeanne Reynolds, co-porte-parole de la CLASSE. Au total, ce sont plus de 64 000 personnes qui seront consultées sur la question durant le mois de février. Si la ministre de l’Éducation ne réagit pas, le déclenchement de la grève sera inévitable.»

La CLASSE a indiqué que la ministre de l’Éducation, Line Beauchamps, n’avait toujours pas répondu à sa demande de rencontre, lancée le 27 janvier.

Une grande manifestation est par ailleurs prévue le 1er mars dans les rues de Québec.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!