QUÉBEC – Le bilan du terrible drame familial survenu samedi dernier dans les localités de Sainte-Croix et de Saint-Isidore, dans la région Chaudière-Appalaches, s’est de nouveau alourdi.

La fillette de 11 ans qui reposait dans un état critique depuis les événements, Béatrice Godin, est finalement décédée à l’hôpital.

Samedi, les policiers avaient d’abord découvert à Sainte-Croix les corps de sa mère, Nancy Samson, 44 ans, et de son nouveau conjoint, Benoît Daigle, 39 ans, à l’extérieur d’une résidence. Les deux corps portaient des traces de violence.

L’enquête avait mené les policiers à Saint-Isidore où ils avaient retrouvé Béatrice, ainsi que sa soeur de 13 ans, Médora, et leur père Martin Godin, 54 ans, inanimés dans leur résidence. Médora était décédée mais Béatrice et son père étaient toujours vivants, quoique dans un état critique.

Martin Godin, considéré comme le principal suspect dans cette affaire, est donc le seul survivant de cette tragédie. Il repose toujours à l’hôpital dans un état grave.

Les motifs de la tuerie demeurent nébuleux.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!