Métro

Les représentants itinérants de chauffe-eau commencent à donner du fil à retordre à l’Office de protection du consommateur (OPC) qui a lancé un message d’avertissement récemment.

Si l’Office ne nomme pas directement l’entreprise, ce seraient les pratiques de Services aux foyers du Québec qui sont principalement en cause. Selon les données de l’OPC, cette entreprise fait déjà l’objet d’environ une soixantaine de plaintes.

Parmi les pratiques douteuses utilisées, «certains représentants se rendraient au domicile de consommateurs et prétendraient avoir été mandatés par le gouvernement, par Hydro-Québec ou encore par un concurrent pour inspecter ou pour changer leur chauffe-eau. D’autres feraient croire aux consommateurs que la compagnie de chauffe-eau avec qui ils font affaire n’offrirait plus ses services dans la région», indique l’OPC.

Du côté d’HydroSolution, le principal loueur de chauffe-eau au Québec, on fustige ce genre de méthodes. «On a reçu environ 3000 coups de téléphone de clients qui avaient reçu une telle visite. Et on a perdu plusieurs centaines de clients», peste Yvon Chevalier, DG d’HydroSolution.

En Ontario, où ce genre de vente itinérante a cours depuis 2010, les plaintes liées à la location de chauffe-eau arrivent en deuxième position des plaintes déposées au ministère des Services aux consommateurs, avec 714 plaintes écrites enregistrées en 2012.

Services aux foyers du Québec (National Home service) est sous enquête du Bureau de la concurrence pour des allégations de pratiques commerciales trompeuses.

Conseils
L’Office avise notamment les consommateurs:

  • de vérifier l’identité du représentant itinérant et de son entreprise
  • qu’un client a 10 jours pour résilier le contrat, et ce, sans frais ni explication

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!