À quelques jours du dépôt du budget fédéral, attendu le 29 mars, Radio-Canada retient son souffle. La société d’État s’attend à des compressions, elle qui depuis 2006, a vu son financement public baisser de 6%.

En décembre dernier le ministre du Patrimoine, James Moore, a prévenu que Radio-Canada ne serait pas épargné par les compressions budgétaires. Pourtant le ministre avait déclaré au lendemain des élections du 2 mai 2011: «Nous avons dit que nous allions maintenir ou augmenter notre soutien à la SRC. C’est dans notre plateforme, nous l’avons dit et nous allons tenir notre promesse».

Un sondage Nanos réalisé pour le compte de Friends of Canadian Broadcasting révèle que 60% des répondants appuient cette déclaration. Ce qui fait dire au Syndicat canadien de la fonction publique qu’une «nette majorité de Canadiens s’opposent aux compressions à Radio-Canada».

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!