Facebook François Blais

QUÉBEC – L’aide sociale ne sera pas épargnée par l’effort de redressement des finances publiques.

Le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, François Blais, a confirmé mercredi que des coupes «essentiellement» administratives étaient au programme.

M. Blais, comme l’ensemble de ses collègues ministres, doit gratter les fonds de tiroir pour respecter la cible de déficit (1,75 milliard $) fixée pour l’année 2014-2015.

Le premier ministre Philippe Couillard a récemment évoqué un écart de 3,7 milliards $ à combler mais ce montant inclut des engagements du précédent gouvernement qui n’auront pas de suite. L’effort total exigé des ministères serait plutôt de l’ordre de 2,4 milliards $.

En point de presse au terme du conseil des ministres, M. Blais a rappelé qu’il avait reçu du gouvernement le mandat d’atteindre un «certain nombre d’objectifs en termes de révision et de restriction» des dépenses.

Le ministre n’a pas précisé l’ampleur des compressions à venir dans son ministère mais a assuré vouloir protéger les citoyens les plus «vulnérables».

«Notre priorité, c’est que ces coupures-là soient au niveau administratif, comme on l’avait déjà mentionné, et bien sûr de protéger les plus vulnérables», a-t-il déclaré.

Aussi dans National :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!