Françoise David et Amir Khadir, les deux porte-parole de la formation politique

MONTRÉAL – La formation politique Québec solidaire assure n’avoir jamais été aussi prête au déclenchement d’élections générales.

Au dernier jour du congrès du parti, dimanche à Montréal, les militants ont adopté le programme du parti.

La porte-parole du parti, Françoise David, précise que la protection des ressources naturelles, la défense des services publics et la lutte aux inégalités sociales serviront de fer de lance de Québec solidaire au cours de la prochaine campagne électorale.

Selon Mme David, les électeurs ont eu l’occasion de sa familiariser avec les orientations de Québec solidaire au cours des quatre dernières années, soit depuis l’élection d’Amir Khadir, en 2008.

À ceux qui reprochent au parti de vouloir dépenser sans compter, Mme David leur répond qu’ils connaissent encore mal la formation, puisque Québec solidaire a été le seul parti provincial à chiffrer ses engagements lors des dernières élections générales.

Québec solidaire sait mieux que tout autre où serait puisé l’argent qu’il souhaite injecter dans les programmes sociaux, assure-t-elle.

Mme David, qui tentera une nouvelle fois de se faire élire dans la circonscription montréalaise de Gouin, espère accéder finalement au débat des chefs. Lors des deux dernières campagnes, une place au débat télévisé lui a été refusé puisqu’aucun député de la formation ne siégeait à l’Assemblée nationale.

Avec l’élection d’Amir Khadir, cet obstacles devrait être écarté, espère-t-elle.

Aussi dans National:

blog comments powered by Disqus