OTTAWA – Les télévendeurs se verront sous peu demander de payer les coûts des enquêtes menées sur leur propre secteur.

Le gouvernement conservateur a annoncé dimanche l’adoption de mesures afin de transférer les coûts relatifs aux enquêtes et à la mise en application de la Liste nationale de numéros de télécommunication exclus à l’industrie du télémarketing (LNNTE).

Les télévendeurs finançaient déjà entièrement l’administration de la liste, qui inclut quelque 10,6 millions de numéros de téléphone de cellulaire, de résidence, de télécopieur ou de téléphonie IP.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) consultera les entreprises de télémarketing, cet automne, au sujet de la façon dont les frais seront recouvrés.

Le fédéral a imposé des amendes d’une valeur totale de plus de 2,1 millions $, depuis trois ans, aux firmes ayant enfreint les dispositions de la LNNTE.

Selon les résultats d’un récent sondage mené par Acrobat Research and Advanis sur la LNNTE, 78 pour cent des Canadiens inscrits sur cette liste estiment recevoir moins d’appels de télévendeurs.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus