Adrian Wyld Adrian Wyld / La Presse Canadienne

OTTAWA – Des centaines de fonctionnaires fédéraux ont profité de la fête des Travailleurs, mardi, pour manifester bruyamment à Ottawa afin de dénoncer les restrictions budgétaires annoncées par le gouvernement Harper.

Ils ont notamment manifesté devant le bureau du premier ministre Stephen Harper au centre-ville, reprenant à leur compte la chanson «Respect» d’Aretha Franklin.

Les manifestants dénonçaient l’abolition de milliers d’emplois, mais d’autres appuyaient les étudiants du Québec. Des représentants de l’Alliance de la fonction publique du Canada soutiennent d’ailleurs qu’on a interdit à un groupe d’étudiants du Québec de se rendre en Ontario pour participer à l’événement sur la colline parlementaire.

La manifestation, bruyante mais pacifique, a été encadrée et filmée par des policiers.

Plusieurs manifestants portaient un macaron sur lequel on pouvait lire «Stephen Harper me déteste», pendant qu’une marionnette géante à l’effigie du premier ministre se dandinait au rythme de la musique.

Le président du syndicat, John Gordon, a promis que la manifestation de mardi ne sera pas la dernière à laquelle sera confronté le gouvernement Harper.

Plus de 12 000 fonctionnaires ont jusqu’à présent été informés que leur poste est en péril, alors que le gouvernement cherche à retrancher 5,2 milliards $ à ses dépenses. Au total, ce sont 19 200 emplois qui seront abolis.

Aussi dans National :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!