TORONTO – Hélène Campbell, cette jeune femme d’Ottawa qui a subi une double greffe de poumons le 6 avril dernier à Toronto, a quitté l’hôpital vendredi.

Elle a elle-même communiqué la nouvelle par l’entremise du réseau Twitter.

«J’ai reçu mon congé, je rentre à la maison — loin de la maison —, à Toronto, la  »casa » enfin», a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Elle a appris en octobre dernier qu’elle était atteinte d’une fibrose pulmonaire idiopathique, et a subi une chirurgie à l’hôpital général de Toronto. La jeune femme de 21 ans avait d’ailleurs utilisé les médias sociaux pour sensibiliser la population aux dons d’organes.

Les jours qui ont suivi son opération ont été difficiles, puisqu’un début de rejet de ses nouveaux poumons avait été constaté. Mais sa santé s’est améliorée graduellement par la suite.

Des personnalités célèbres ont appuyé son initiative dont le chanteur canadien Justin Bieber ainsi que l’animatrice et humoriste américaine Ellen DeGeneres. La vedette pop lui a été d’une grande aide pour attirer l’attention sur son cas, tandis que la jeune Hélène a fait une apparition via Skype à l’émission de DeGeneres.

Elle a gardé un lien avec ses supporters en faisant état de son processus de rétablissement sur Twitter — où elle compte 15 000 abonnés —, et sur son blogue.

Les répercussions de sa campagne se sont déjà traduites en chiffres concrets. L’agence ontarienne de dons d’organes, Le Réseau Trillium pour le don de vie, a fait savoir que l’organisation enregistrait normalement 350 nouveaux donneurs par semaine, un chiffre qui a bondi à 1500 lorsque Bieber a donné son appui à Hélène Campbell, puis à 3000 après son entrevue avec DeGeneres.

Aussi dans National :

blog comments powered by Disqus